9 juin 2016

Les « zones humides » sur le golf

Qu’est-ce qu’une zone humide?

 

Caractérisées par la présence d’eau en quantité importante, et sur une bonne partie de l’année, les zones humides assurent des fonctions essentielles sur la ressource en eau. Ces milieux offrent différents visages : marais, étangs, tourbières, prairies, forêts, milieux alluviaux, roselières…

 

Pourquoi préserver les zones humides ?

Ces milieux contribuent au maintien de la biodiversité et à la préservation de la ressource en eau.

Certaines sont notamment qualifiées d’éponges, en référence à leurs capacités de stockage et de restitution diffuse de l’eau, qui permettent de limiter l’intensité des crues et d’alimenter rivières et nappes souterraines en période sèche. D’autres ont la capacité de filtrer et épurer les eaux ou de ralentir les ruissellements. Toutes les zones humides ne remplissent pas les mêmes fonctions. C’est leur fonctionnement en réseau qui favorise une protection optimale de la ressource en eau.

Elles contribuent également à l’attractivité du territoire en participant à la qualité du cadre de vie et des paysages.

 

Comment les préserver sur notre Golf ?

– Sur le parcours, les zones humides sont clairement identifiées et balisées.

Respecter le balisage et limiter la circulation dans ces zones.

– Les équipes du Golf réalisent un entretien des différentes zones humides selon les préconisations d’Asters, Conservatoire d’espace naturel de Haute-Savoie,  dont l’objectif général est de conseiller et d’accompagner les collectivités pour qu’elles puissent prendre en compte et préserver la biodiversité.

Découvrez nos tarifs